Débloquer et harmoniser le corps, le coeur, et l'esprit
Relancer le corps, soulager le coeur, et ouvrir l'esprit

Techniques Energétiques issues de la MTC

mercredi 7 décembre 2011

Rendez-vous sur Hellocoton !

PAS BIEN CA ! MAIS DE QUOI JE ME MELE ?


FAIS PAS CI, FAIS PAS CA !  



CE QUE TU FAIS EST MAL ! 



TU NE DEVRAIS PAS FAIRE COMME CELA ! 



Grrrrrrrrrrrr ......... 







Nous avons tendance à JUGER les autres, à émettre ce que nous appelons  un JUGEMENT de VALEURS,  comme nous sommes aussi très prompts à nous JUGER  nous-mêmes et à nous condamner.  
C’est pratiquement incontournable, quasi obligatoire et alors nous avons droit à des phrases type : 


« ce n’est pas bien »,   


« c’est mal»,  


« tu devrais avoir honte ».
  


Ceci se nomme : "moraliser" 


Car nous sommes ici dans le cas de figure du "JUGEMENT MORAL " qui se fonde principalement sur la notion de bien ou de mal ! 


Vous me direz, et vous aurez raison, que de ce jugement moral va découler toute une série de JUGEMENTS comme le JUGEMENT PENAL, par exemple,  qui lui définit absolument ce qui est bien, et ce qui est mal, selon un code très précis : 

 ""tu as volé, ce n'est pas bien, tu vas être puni ! 

Oui mais j'avais faim, Monsieur le Juge !  
Ceci n'est pas une excuse, il faut suivre la règle......les règles ! ""





Mais revenons à nos moutons !


Comment pouvons nous définir si une chose, un comportement, une attitude, en bref, ce qui est bon ou mauvais ? 




CE QUI ME SEMBLE BIEN A MOI NE L EST PAS FORCEMENT POUR TOI et L'INVERSE EST VRAI AUSSI ! (me susurre LUCETTE ...) Grrrrrrrrr !!!!


Le bien et le mal existent par rapport à quel code ? 


Qui ou quoi nous autorise à JUGER de ce qui bien ou mal (et généralement il s'agit de ce qui concerne l'autre) et finalement dans quelle mesure un JUGEMENT MORAL est il fondé en 
réalité ?


Oui mais alors si l'on pense qu'il faut fixer des règles parce que nous ne sommes pas dans un conte de fées où tout le monde il est beau et tout le monde il est gentil (c'est un conte avec de gentilles fées ...... vous l'aurez bien compris !) et que tout n'est pas acceptable, comment faire alors ?


Le point de départ ne serait il pas les croyances ? non pas les nôtres, celles que nous aurions choisies, mais celles qui nous sont transmises en bagage accompagné dès la naissance ?


Le plus sûr moyen de ne pas être dans LE JUGEMENT, ne serait il pas de se fixer soi même les codes, codes où la base serait la tolérance, l'acceptation de la différence, la courtoisie, et oui la gentillesse .....  de se forger un mode de fonctionnement propre qui permettrait de ne pas être dans un conditionnement de Monsieur et Madame tout le monde ?


Et bien dites moi, que de questions.......


Et je n'ai pour finir pas les réponses, pas un début de réponse ..... juste une piste : ma dernière question ! 


Et vous qu'en pensez vous ? 


Finalement j'aurai pu intituler ce texte : Que des questions, pas de réponse ?






A VOUS DE JUGER !!!!! 




  

2 commentaires:

  1. Douchka de chez Catbibi8 décembre 2011 à 06:09

    c'est un sujet épineux car nous avons aussi envie et besoin de jugement dans notre vie de tous les jours c'est un "mâle" pour un bien!!

    RépondreSupprimer
  2. Si c'est un mâle pour un bien alors je te le concède ! envie je le conçois mais besoin ? suis pas sûre que ce soit nécessaire d'autant plus que je suis persuadée que cela va chercher dans le tiroir des tabous, des non dits etc etc ..... mais ton avis m'intéresse !

    RépondreSupprimer